Accastillage Diffusion Montpellier

Rencontre à Thème du 24 avril: matelotage avec Guillaume Parias – AD Pérols

RAT3_AD_PresRAT3_AD_GP

Matelotage et utilisation des cordages sur nos navires par Guillaume Parias

Pour cette troisième rencontre à thème de l’année 2015, André Joner a accueilli Guillaume Parias, Responsable du Magasin « AD » (Accastillage Diffusion) à Pérols, le vendredi 24 avril 2015 à 18h, à la Maison de la Mer de Palavas Les Flots.

Cette présentation permettra de rafraîchir nos connaissances en Nœuds de marine et Matelotage. Epissure, surliure, nœuds d’écoute ou de cabestan, loop ou herse à bouton, que de chose à apprendre ou à réviser pour, retrouver le geste qui nous permet de nous dépanner ou d’améliorer la performance de notre voilier.

Présentation des différents cordages par Guillaume Parias

Tout d’abord, par le toucher, nous avons pu reconnaître les cordages du polyamide toronné au nouveau matériau (tresse en spectra ou dyneema avec ou sans âme).

Après le coton, le chanvre, le nylon, les fibres en polyester révolutionnent amarres et drisses à partir des années 50.

Un nœud fait perdre 50 % de la résistance du matériau, alors qu’une épissure garde la valeur de résistance du matériau.

* loop (anneau qui remplace manille et mousqueton) :gain de poids, n’abîme pas le support, toujours dans l’axe de l’effort, excellente tenue aux UV et au ragage, rapport poids/résistance exceptionnel,

* manille textile : grande facilité d’utilisation grâce à l’extrémité dé-connectable; légèreté, absence de corrosion et de bruit, son gain de poids et autant de résistance,

* erse à bouton avec nœud de sifflet de bosco présentée par Guillaume.

Réalisation d’une épissure

Avec une grande précision et à l’aide d’une planche équipée d’un winch et d’un anneau et quelques outils (un bout de tresse, un cutter, un rouleau d’adhésif, un marquer indélébile, un maillet, une aiguille creuse en fonction du diamètre du cordage), Guillaume nous a réalisé une épissure en tresse avec âme.

Différentes étapes sont nécessaires : couper, marquer, enfoncer l’aiguille creuse correspondant au diamètre de la tresse, sortir l’âme, rentrer le corps, dépoiler le corps, rentrer l’embout et enfin faire un point d’arrêt avec une aiguille normale. Au final faire coulisser pour obtenir l’épissure.

L’exercice se poursuit sur le quai (point d’ancrage solide) pour bloquer l’épissure, à la grande satisfaction des personnes présentes.

A tous, nous vous donnons rendez-vous :

* à la prochaine Sortie Côtière sur l’Etang de Thau du 23 au 25 mai (possibilité de départ le 22)

* pour notre prochaine Rencontre à Thème, dont le thème et la date vous seront communiqués par Newsletter,

* au traditionnel Méchoui, avec après-midi dansant, sur le site des 4 Vents, le dimanche 12 juillet à 12h

Notez dès à présent ces rendez-vous.

A très bientôt …

Georges RIVIERE

Secrétaire de l’ASPPF.

Commentaires fermés